Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Stressée et au bord du burnout, elle change son rapport au travail en quelques mois.

Stressée et au bord du burnout, elle change son rapport au travail en quelques mois.

Le 11 mai 2021
Stressée et au bord du burnout, elle change son rapport au travail en quelques mois.

Une thérapie brève peut-elle vous aider à dépasser les effets négatifs du stress au travail, à éviter le burnout et changer votre rapport au travail ? Voici comment procède votre psychologue du travail à Paris 11.

Au bord du burnout et en arrêt de travail

Une patiente à quelques années de la retraite a pris rendez-vous car elle sentait bien que son travail commençait à avoir un impact plus que négatif sur sa vie. En arrêt de travail car elle était stressée et épuisée mentalement et physiquement, elle se sentait au bord du burnout. La simple idée de devoir retourner travailler quelques semaines plus tard la terrorisait… il était indispensable d'avoir un soutien psychologique pour traverser cette épreuve, car elle ne se voyait pas rechercher un nouveau poste à seulement quelques années de la retraite. 

En tant que psychologue, diplômée en clinique du travail au CNAM, j'accompagne les professionnels par rapport à leur problématiques professionnelles depuis près de 10 ans. Dans des situations de souffrance au travail comme l'a rencontrée cette patiente, il est important de prendre le temps de l'écoute active, de la personne bien sur, mais aussi de sa situation de travail. Car si le premier réflexe est de penser que c'est nous qui avons un problème, la réalité est qu'il y a presque toujours une problématique d'organisation du travail qui est à repenser. 

... et autres soucis personnels

En moins de 6 séances, les questions professionnelles étaient apaisées. Mais comme souvent, les situations de souffrance ou de mal être au travail viennent faire écho à des problématiques plus personnelles, notamment en période de confinement et de télétravail, et nous avons poursuivi le travail au départ avec des séances hebdomadaires, puis tous les 15 jours. Et après quelques mois, ma patiente a réalisé qu'elle n'avait plus besoin de venir me voir. 

Si vous aussi vous êtes en situation de souffrance au travail et ne savez pas comment vous en sortir, Contactez votre psychologue du travail par mail, par téléphone ou prenez rendez vous directement via Doctolib.